projet précédent projet suivant
  • TO RECORD WATER DURING DAYS
  • › Installations

    TO RECORD WATER DURING DAYS

    Javiera Tejerina-Risso

    › du mardi 13 octobre
    › au samedi 31 décembre

    "TO RECORD WATER DURING DAYS" propose une autre forme de paysage à travers l’expérience des flux des océans. Des modules aux formes mouvantes, ondulatoires et suaves viennent transcrire le rythme tantôt calme tantôt fébrile des océans en temps réel.
    L’énergie du monde est transportée par le mouvement des océans qui vient façonner les littoraux. C’est elle qui se déplace, se transforme. Elle est visible à la surface de l’eau mais aussi dans l’évolution des paysages côtiers. C’est le visage du monde qui change et il est en perpétuel changement : l’océan et la terre dialoguent.

    La terre est perçue comme un écosystème autorégulateur. Comment ressentir des changements globaux quand on n’est pas un être global ; ressentir le « climat » quand les seules façons d’en parler sont de gigantesques modèles conçus par ordinateur ?

    Les modules, couverts d’une surface fabriquée à partir de plusieurs bandes de matériaux souples et réfléchissants, sont excités par des actionneurs, afin de leur conférer un aspect ondulatoire. Ils transcrivent en temps réel une lecture des données océanographiques du mouvement des vagues prélevées le long des côtes des cinq océans et la mer Méditerranée.

    UNE OEUVRE DE JAVIERA TEJERINA-RISSO EN COLLABORATION AVEC PATRICE LE GAL, CHERCHEUR AU CNRS.

    Plus d’infos sur le site de FLUX(O).

    › Artistes

    JAVIERA TEJERINA-RISSO

    › BiographieAprès une formation de réalisation audiovisuelle, Javiera Tejerina-Risso développe des pièces qui associent la plasticité de la matière et le passage du temps. Ses recherches l’amènent à s’approprier des matériaux produits par des laboratoires de recherche scientifique, puis à y co-produire des matériaux autour de la notion de flux.
    Elle achève sa première année de recherche en doctorat « recherche et pratique de la création artistique » à l’Université d’Aix-Marseille sur la création d’oeuvres immersives et les données scientifiques globales : comment représenter le monde à travers le rythme des océans. « 378 days recording water » s’inscrit dans cette double démarche.

    › Projets 378 DAYS RECORDING WATER

    PATRICE LE GAL

    › BiographiePatrice Le Gal a obtenu son diplôme d’ingénieur de l’ENSIMEV en 1982 et son doctorat en Physique en 1986. Tout d’abord intéressé par la morphogenèse et la formation des structures hydrodynamiques, sa recherche a ensuite évolué vers l’étude des instabilités des écoulements cisaillés. Nommé « Chargé de Recherche » à l’Université de Marseille par le CNRS, puis promu "Directeur de Recherche", il a encouragé l’émergence d’un groupe de recherche sur les écoulements géophysiques dans son laboratoire l’IRPHE. Il a publié ses résultats de recherche dans plus de 80 articles sur la convection, les sillages, la turbulence, les instabilités des écoulements tournants, l’instabilité elliptique. Il est actuellement impliqué dans des expériences sur les fluides stratifiés concernant l’instabilité strato-rotationnelle, la génération des ondes internes, la formation des tourbillons, le déferlement des vagues. Patrice Le Gal a reçu en 2012 le Grand Prix EADS de l’Académie des Sciences et a été nommé « fellow » de l’American Physical Society en 2013. Depuis 2006 il collabore avec l’artiste Javiera Tejerina Risso dans le cadre de l’élaboration de pièces en lien avec la dynamique des fluides.
    › Projets 378 DAYS RECORDING WATER
    › en direct des blogs de zinc

    L.F.O.

    BrutBox au LFO Résidence au fablab
    › en direct des blogs de zinc

    L.F.O.

    Le Grand Saphir Recyclage des plastiques
    › en direct des blogs de zinc

    L.F.O.

    City Lights Device Workshop au LFO
    › Rencontres

    TERRITOIRES SENSIBLES - 2018

    CHRONIQUES - RENCONTRES PROFESSIONNELLES › SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2018
    › Marseille

    Dans l’attente de TERRITOIRES SENSIBLES 2018 les rencontres pro de CHRONIQUES. Suivez les différentes recherches en cours : inspirantes, stimulantes, les recontres en cours publiés en ligne autour de la problématique de la sensibilité d’un territoire.

    › Installations

    KANT

    COMPAGNIE EX VOTO À LA LUNE

    THÉÂTRE AUGMENTÉ › du mercredi 10 janvier
    › au vendredi 12 janvier
    › La Friche la Belle de Mai

    KANT est une expérience multi-sensorielle qui s’articule autour du spectacle de théâtre et de trois installations : La chambre de Kristoffer, Le labyrinthe Cosmogonique et Le Rêve du géant. KANT est une proposition artistique de la compagnie EX VOTO À LA LUNE, programmée par le Théâtre Massalia en partenariat avec ZINC

    › Ateliers

    ACCÈS MACHINES - sur RDV

    Utilisation en en autonomie des machines à commandes numériques › Chaque vendredi de 10h à 12h et 14h à 17h (Hors vacances scolaires)
    › FabLab - La Friche la Belle de Mai

    Le Fablab est ouvert sur RDV aux adhérents pour une utilisation en autonomie des machines à commandes numériques.

    >> voir les publications suivantes