projet précédent projet suivant
  • ÜBER BEAST MACHINE
  • › Performances

    ÜBER BEAST MACHINE

    Michael Cros

    Danse, marionette et arts numériques › du jeudi 29 mars
    › au samedi 31 mars
    › Friche la Belle de Mai

    D’où vient ÜBM, Über Beast Machine ? D’un passé lointain, d’un futur improbable ? Evoquant une sorte de Frankenstein du XXIème siècle, il est présent sur la scène au milieu d’un trio de chercheurs/soignants qui l’accompagnent, le guident, l’apaisent. De temps à autre, il crée le trouble en croisant notre regard de son oeil unique.
    ÜBM est un être hybride entre électronique et végétal, une créature à la fois réelle et fictive, traversée par les arts de la marionnette puisqu’il est manipulé par des humains et par son environnement. Il est un produit de la robotique car il réagit à son milieu par un dispositif de vie artificielle autonome. Mais il s’offre aussi à la danse contemporaine, provoquant et prenant part à une chorégraphie d’un nouveau genre, qui mêlerait humains et non humains.

    C’est donc à une expérience théâtrale et sensible singulière que nous convie Michaël Cros avec ce spectacle. Mais les questions posées sont, elles, tout à fait universelles....

    ÜBM c’est aussi une exposition : Hybridation
    Vous voici dans l’annexe du Pro-Vivance LAB. Dans ce lieu de soin et de recherche autour du Vivant, on peut voir des hybridations d’ÜBM ainsi que des BB Végétaux.

    Le spectateur est aussi invité à consulter le site Internet des chercheurs du Pro-Vivance LAB qui donne accès à une série de données sur la vie du laboratoire et d’ÜBM en 2097.
    La session "hacking mental" permet de se connecter à la psyché de la créature et d’interagir à distance avec elle. Connection proposée lors des représentations d’ÜBM).

    › Artistes

    MICHAËL CROS

    › BiographieMichaël Cros est une artiste pluri-disciplinaire à la fois plasticien et chorégraphe qui travaille autour du corps, qu’il soit pris individuellement ou en relation avec son environnement.
    Diplômé des Beaux-Arts de Marseille et de Lyon, il fonde en 2003 la Méta-Carpe à Marseille pour produire et diffuser son travail ainsi que celui de ses proches collaborateurs. Avec l’aide d’autres artistes et de chercheurs, il propose un travail polymorphe, à la fois « objet » et « expérience », qui met en jeu des corps vivants, des corps-objets, et des corps-images. Souvent sous forme performative, ce travail s’inscrit dans différents lieux, (intérieurs ou extérieurs, publics ou privés) et suivant différentes modalités de rencontre avec le public.
    Depuis 2008, il met en place un univers à la fois étrange et inquiétant constitué de corps hybrides, mécanisés, sombres et végétaux. Ces créatures, ersatz d’une humanité « altérée » lui permette de questionner notre condition humaine et ses frontières (entre le règne animal et le monde des machines) ainsi que les liens qui nous poussent à vivre ensemble.

    › Projets ÜBM
    #VIVANT - Le numérique au service du vivant ?
    › Rencontres

    TERRITOIRES SENSIBLES - 2018

    CHRONIQUES - RENCONTRES PROFESSIONNELLES › SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2018
    › Marseille

    Dans l’attente de TERRITOIRES SENSIBLES 2018 les rencontres pro de CHRONIQUES. Suivez les différentes recherches en cours : inspirantes, stimulantes, les recontres en cours publiés en ligne autour de la problématique de la sensibilité d’un territoire.

    › Ateliers

    La récré du Bon:Air - Circuit Bending

    Atelier de pratiques numériques › le dimanche 3 juin
    › Friche la Belle de Mai

    Un atelier pour hacker les objets électroniques et sonores en tous genres.

    › Expositions

    Résidence - CHRONIQUES 2018 Création Régionale Émergente

    Florian Schönerstedt

    Révolution², La révolution au mètre carré › du vendredi 18 mai
    › au mardi 29 mai
    › Petirama - Friche la Belle de Mai

    Lauréat de notre commission de sélection, il présentera son projet Révolution², La révolution au mètre carré lors de Chroniques des imaginaires numériques.

    >> voir les publications suivantes