• EN DESCENDANT LA CANEBIÈRE
  • › Expositions

    EN DESCENDANT LA CANEBIÈRE

    PAR JEAN-PIERRE MOULÈRES

    UN PREMIER APERÇU D'UN FONDS PHOTOGRAPHIQUE INÉDIT 
 
 › LANCEMENT LE 26 NOVEMBRE
    › MARSEILLE - LA CANEBIÈRE

    La Canebière a sa grande histoire, elle a aussi sa petite histoire.
    De petites histoires sans paroles que les photos conservées dans les albums de famille révèlent comme de fragiles confidences.
    Parmi ces photos, il y a ces images que nous connaissons tous et qui éveillent instantanément une troublante émotion, une réjouissante curiosité. Des photographies de gens connus ou inconnus qui marchent, portraitisés souvent par surprise sur les grands boulevards des centres-villes. À Marseille, ils remontent la Canebière, la descendent vers la mer, ils se promènent Cours Belzunce.
    Comme nous aujourd’hui, ils sont le vivant portrait d’une archéologie du quotidien.
    Des années 30 aux années 60, c’est toute l’histoire de cette artère mythique qui se raconte à travers ces objets modestes et précieux. Ces photos petit format, objet central du projet “En descendant la Canebière”, ont été prises par des photographes ambulants, fréquemment appelés “photo-stoppeurs” ou "photo-filmeurs". Cette pratique très commune et populaire à une période où nombreux étaient ceux qui ne possédaient pas d’appareil photo a concerné tous les milieux sociaux.
    Ces clichés souvent appelées “photos-surprise” sont un précieux témoignage de ces “vivants d’avant”, un étonnant et fraternel miroir de nos vies d’aujourd’hui, ici et maintenant, sur cette même Canebière. Jean-Pierre Moulères, a déjà collecté de nombreux clichés de marcheurs et souhaite en collaboration avec ZINC, enrichir ce fonds en voie de constitution en l’ouvrant aux habitants, aux familles, aux amateurs...
    Vous pouvez d’ores et déjà vous connecter sur notre plateforme de dépôt en ligne et partagez avec nous vos souvenirs : https://endescendantlacanebiere.fr/

    › Artistes

    JEAN-PIERRE MOULÈRES

    › BiographieJean-Pierre Moulères est auteur, scénographe et commissaire d’expositions. Il conçoit des projets participatifs axés tout particulièrement sur les pratiques simples et amateurs. Plusieurs années de formation théâtre, danse contemporaine, arts plastiques et en pédagogie l’ont amené à fréquenter les scènes du spectacle vivant. Il s’est ensuite tourné vers l’écriture, les projets participatifs et les parcours sonores. Chef de projet dans la cadre de MP13 - Capitale Européenne de la Culture, il y a accompagné plusieurs propositions participatives faisant appel aux pratiques simples et usuelles des habitants, parmi lesquels Les Chercheurs de MIDI, grand projet de collecte de photos de famille qui a fait l’objet d’un site de collecte de plusieurs expositions au J1 à Marseille. En 2015, il est commissaire de l’exposition, J’aimerais tant voir Syracuse, au Musée d’Arles Antique, qui offre un nouveau regard sur la mythologies des lieux antiques de la Méditerranée.
    › Rencontres

    TERRITOIRES SENSIBLES - 2018

    CHRONIQUES - RENCONTRES PROFESSIONNELLES › SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2018
    › Marseille

    Dans l’attente de TERRITOIRES SENSIBLES 2018 les rencontres pro de CHRONIQUES. Suivez les différentes recherches en cours : inspirantes, stimulantes, les recontres en cours publiés en ligne autour de la problématique de la sensibilité d’un territoire.

    › Rencontres

    #VIVANT - Le numérique au service du vivant ?

    Michaël Cros

    Conférences & ateliers › le samedi 31 mars
    › Friche la Belle de Mai

    Nous vous convions à une journée de réflexion, rencontres et mises en pratique pour interroger notre au rapport au vivant (humain, animal, végétal, microbien…) dans un monde numérique.

    › Performances

    ÜBER BEAST MACHINE

    Michael Cros

    Danse, marionette et arts numériques › du jeudi 29 mars
    › au samedi 31 mars
    › Friche la Belle de Mai

    ÜBM est une création d’une forme inédite, convoquant sur le plateau du théâtre, danseurs-manipulateurs, arts de la marionnette et nouvelles technologies. Venez rencontrer ÜBM et cette nouvelle espèce lors d’un spectacle, d’une exposition et d’un site Internet "Pro-Vivance Lab".

    >> voir les publications suivantes